Diagnostic médical

DendrisCHIP RD

La DendrisCHIP RD est dédiée à l’identification de 10 bactéries communément impliquées dans les infections respiratoires.

Application testée sur site pilote
Marquage CE IVD en juillet 2019
(version 1.0 – manuelle) 

Les infections des voies respiratoires sont la première cause de prescription d’antibiotiques en ambulatoire, pouvant représenter de 27 à 75% de leur usage selon les pays [1]. Il est possible de les limiter par l’utilisation de technique de diagnostic moléculaire permettant de détecter rapidement un panel de plusieurs bactéries responsables et permettre de mieux comprendre la pathogenèse de certaines infections. Le panel DendrisCHIP RD permet d’identifier en un seul test la présence des 10 bactéries responsables des infections respiratoires.

[1] CC Butler K Hood T Verheij Variation in antibiotic prescribing and its impact on recovery in patients with acute cough in primary care : Prospective study in 13 countries. BMJ 2009 (338) [Medline]

DendrisKIT OA*

Le DendrisKIT OA permet la détection de 22 bactéries responsables des infections profondes et ostéo articulaires.

Marquage CE IVD en Mai 2022

Une infection ostéo-articulaire est une infection à bactéries, beaucoup plus rarement à champignons qui se développe au dépend d’un os et/ou d’une articulation, en présence ou non de matériel étranger (prothèse de hanche, de genou, d’épaule, mais aussi plaque, clou, vis…).

Environ 30 000 patients sont pris en charge chaque année en France pour une infection ostéo-articulaire. Parmi eux, 5000 présentent une infection sur matériel, dont 3000 sur des prothèses (environ 1,5% des prothèses de hanche ou de genou implantées).

Les infections ostéoarticulaires nécessitent toujours de prendre des antibiotiques pendant plusieurs semaines. Plus le traitement intervient rapidement et moins il sera lourd et moins l’infection risquera d’être complexe. Le diagnostic doit être aussi précoce que possible. Dendris avec son kit de biologie moléculaire propose un rendu de résultats en moins d’une journée pour couvrir les 22 bactéries majoritairement responsables des infections profondes et ostéo-articulaires ainsi que de la résistance au gène MecA.

* Application développée en partenariat avec le groupe INOVIE

DendrisKIT DP*

Le DendrisKIT DP est dédiée à l’identification de 12 champignons impliqués dans les dermatophytoses.

Marquage CE IVD en Mai 2022

Les dermatophytes sont des champignons microscopiques filamenteux appartenant aux genres Candida, Trichophyton, Microsporum et Epidermophyton. Le diagnostic mycologique par culture conventionnelle prend plusieurs semaines contrairement au test de biologie moléculaire que propose Dendris permettant de détecter en une seule analyse l’ensemble des pathogènes responsables des dermatophytoses tout en offrant un résultat rapide en moins d’une journée. Dendris avec son kit de biologie moléculaire propose un rendu de résultats en moins d’une journée pour couvrir les 12 champignons majoritairement responsables des dermatophytoses.

* Application développée en partenariat avec le groupe INOVIE

DendrisCHIP SD

La DendrisCHIP SD est dédiée à l’identification de 10 pathogènes (bactéries, levures et virus) responsables des infections sexuellement transmissibles.

Date de disponibilité : 2023

Les IST se transmettent très facilement. Il n’y a pas toujours de signes visibles et il ne faut attendre d’avoir des symptômes pour agir. Le recours au dépistage des infections sexuellement transmissibles permet un diagnostic précoce, une meilleure prise en charge et une diminution du risque de transmission. Les méthodes de biologie moléculaire ont prouvé leur efficacité et leur performance diagnostique avec un ratio coût/efficacité favorable et possèdent l’avantage considérable de pouvoir être réalisées sur des échantillons urinaires et des auto-prélèvements vaginaux. Dendris propose en outre un test multiplex permettant la détection des 10 pathogènes responsables des infections sexuellement transmissibles.